Le temps du Caravage

Immagine: 
Il tempo di Caravaggio. Capolavori della collezione di Roberto Longhi
Chefs-d'œuvre de la collection Roberto Longhi
16/06/2020 - 10/01/2021
Musei Capitolini,
Salles d'exposition du Palazzo Caffarelli

En exposition, le célèbre Garçon mordu par un lézard du Caravage et plus de quarante tableaux d'artistes qui au XVIIe siècle ont été différemment influencés par sa révolution figurative. Prolongé jusqu'au 10 janvier 2021

L'exposition, organisée par Maria Cristina Bandera, directrice scientifique de la Fondazione Longhi, est consacrée à la collection des peintures du Caravage appartenue au grand historien de l'art et collectionneur Roberto Longhi (Alba 1890 - Florence 1970), dont en 2020 on célèbre le cinquantième anniversaire de sa mort. Dans sa maison florentine, la Villa Il Tasso, aujourd'hui siège de la Fondation qui porte son nom, il a rassemblé un nombre considérable d'œuvres de maîtres de toutes les époques qui ont été pour lui une occasion de recherche. Parmi celles-ci, le noyau le plus pertinent et le plus significatif est sans aucun doute celui qui comprend les œuvres du Caravage et de ses disciples. L'historien de l'art s'est consacré à l'étude du Caravage, à l'époque l'un des peintres "les moins connus de l'art italien", à commencer par sa thèse de doctorat, discutée avec Pietro Toesca, à l'Université de Turin en 1911. Longhi a été le premier à reconnaître la valeur révolutionnaire de la peinture de Merisi, arrivant à le considérer comme le premier peintre de l'ère moderne.

GARÇON MORDU PAR UN LÉZARD du CARAVAGE
L'œuvre, qui remonte au début du séjour du Caravage à Rome et qui peut être datée vers 1596-1597, est frappante tout d'abord pour la reproduction de la brusque secousse due à la douleur physique et à la surprise, qui s'expriment dans la contraction des muscles du visage du garçon et dans la contorsion de son épaule, mais aussi pour la "diligence" avec laquelle le peintre a réalisé la nature morte avec une carafe transparente et des fleurs, comme le soulignait déjà Giovanni Baglione en 1642.
Dans la salle d'introduction, dédiée à Roberto Longhi et à la Fondation qu'il a créée, se trouve un dessin au fusain de la seule figure du garçon, dessiné par Roberto Longhi lui-même, qui a apposé sa signature et la date de 1930. Il s'agit d'une nouvelle élaboration, de grandeur presque naturelle, qui démontre la capacité de l'historien de l'art en tant que dessinateur, mais surtout atteste de sa parfaite compréhension l'organisation lumineuse de la peinture devant ses yeux.

PEINTURES ET ARTISTES EXPOSÉS
Ensuite, sont exposées des peintures d'artistes qui, tout au long du XVIIe siècle, ont été influencés par sa révolution figurative. Parmi celles-ci, on peut admirer trois tableaux de Carlo Saraceni; l'Ange Annonçant de Guglielmo Caccia connu sous le nom de Il Moncalvo, Marie-Madeleine pénitente de Domenico Fetti; le splendide Couronnement d'épines de Pier Francesco Mazzucchelli, dit le Morazzone, l'Allégorie de la vanité, l'une des plus importantes œuvres d'Angelo Caroselli

Quatre tablettes de Lorenzo Lotto et deux tableaux de Battista del Moro et Bartolomeo Passarotti ouvrent le parcours de l'exposition avec l'intention de représenter le climat artistique du maniérisme lombard et vénitien dans lequel le Caravage s'est formé. En exposition, Le garçon pelant un fruit une ancienne copie du Caravage que Longhi considérait comme une "relique", au point de l'exposer au Salon d'art antique du Palais Royal de Milan en 1951.
Parmi les grands chefs-d'œuvre du premier Caravage, il y a également cinq tableaux représentant les Apôtres du jeune Jusepe de Ribera et la Déposition du Christ de Battistello Caracciolo, parmi les premiers disciples napolitains du Caravage.

Le Reniement de Saint Pierre est le grand chef-d'œuvre de Valentin de Boulogne, récemment exposé au Metropolitan Museum of Art di New York et au Museo del Louvre di Parigi, dont le décor est une référence précise à la célèbre “Vocation de Saint Matthieu” de Caravage, dans l'église romaine de Saint-Louis des Français. Des artistes flamands et néerlandais tels que Gerrit van Honthorst, Dirck van Baburen et surtout Matthias Stom sont également présents avec des œuvres importantes.

À noter aussi les œuvres de deux peintres à l'identité incertaine, connus sous le nom de Maître d'Emmaüs de Pau et Maître de l'Annonciation aux bergers, ainsi que deux petits mais importants paysages de Viviano Codazzi et Filippo Napoletano.
Parmi les autres grands artistes, citons les génois Bernardo Strozzi, Giovanni Andrea De Ferrari et Gioacchino Assereto. Et encore: Andrea Vaccaro, Giovanni Antonio Molineri, Giuseppe Caletti, Carlo Ceresa, Pietro Vecchia, Francesco Cairo et Monsù Bernardo.
Deux chefs-d'œuvres de Mattia Preti - l'artiste qui, plus que tout autre, a contribué à maintenir la vitalité de la tradition du Caravage jusqu'à la fin du XVIIe siècle - et deux beaux tableaux de Giacinto Brandi avec lesquels l'exposition se termine, peuvent être datés d'une saison plus avancée.

L'exposition est accompagnée d'un catalogue créé par Marsilio Editori qui présente les œuvres du Caravage et de ses disciples dans la Collection Longhi, enrichi d'une fiche et d'une brève biographie des artistes.

Informations

Lieu
Musei Capitolini
, Salles d'exposition du Palazzo Caffarelli
Horaire

Du 16 juin au 13 septembre 2020 PROLONGÉ JUSQU'AU 10 JANVIER 2021
tous les jours 9h30- 19h30
24 et 31 décembre: 9.30-14.00
Dernière entrée une heure avant la fermeture
Fermé: 25 Décembre et 1 Janvier

Avant de planifier la visite, CONSULTEZ LA PAGE DES AVIS.

Billet d'entrée

Consultez la page: Billets et guides vidéo

Informations

Téléphone +39 060608 tous les jours de 9.00 à 19.00.

Typologie
Exposition|Art moderne

Catalogue

Eventi correlati

Il n'y a pas des activités en cours.
Il n'y a pas d'activités en programme.
Il n'y a pas d'activités en archive.